Menu

Nos experts partagent leur connaissance de l’environnement et vous accompagnent dans la compréhension des sujets d’actualités.

Découvrir
Sofaxis - groupe Relyens
 

Home

Qualité de vie et des conditions de travail

5 min | Published on 17/12/21

Qualité de vie et des conditions de travail

L’Accord National Interprofessionnel de 2013 définit la QVT comme un ensemble d’actions qui « permettent de concilier à la fois l’amélioration des conditions de travail et la performance globale, d’autant plus quand leurs organisations se transforment ». La QVT place en son coeur plusieurs principes directeurs, tels que l’embarquement des salariés et des agents dans le « travail d’organisation » (au moyen d’une dynamique participative), la réflexion continue autour de l’amélioration des conditions de travail, la logique d’expérimentation comme vecteur de l’innovation ou encore la mise en dialogue professionnel des moyens d’action sur la qualité du travail.

L’avènement, avec loi du 2 août 2021 visant à « renforcer la prévention en santé au travail », de ce qu’il faut
désormais appeler la QVCT (Qualité de Vie et des Conditions de Travail) offre une opportunité de s’engager
vers l’intégration d’une stratégie de prévention et de développement de la santé au travail reposant sur une
méthodologie renouvelée.


Quels enjeux ?

La QVCT opère une évolution intéressante dans la manière de se saisir des questions de santé et de conditions de travail. Elle propose de passer d’une vision préventive, strictement règlementaire et restrictive, qui considère le travail comme un risque, portée historiquement par les RPS (risques psychosociaux),
à une vision plus incitative, qui considère le travail comme une opportunité associée de développement de
la santé des travailleurs et de performance de l’organisation, soutenue par une véritable stratégie. En perspective, la QVCT ouvre au renforcement des moyens de pouvoir faire un travail de qualité, autour duquel toutes les parties prenantes se retrouvent. L’enjeu, avec la QVCT, est donc de parler de qualité de vie par le travail.

Principes d’une démarche QVCT
Au sein d’une organisation, le développement de la QVCT s’appuie sur une approche méthodologique sérieuse, structurée et portée à la fois par la direction, le management, les acteurs de la prévention et les instances représentatives du personnel. Elle doit répondre, à plusieurs principes :
• Etre légitimée et intégrée comme un volet stratégique de l’organisation, au même titre que d’autres démarches, de manière à s’implanter progressivement comme un « choix naturel »
• Former les acteurs de la démarche, dans une approche paritaire, pluridisciplinaire et opérationnelle, afin
d’encourager la professionnalisation des équipes autour de la QVCT
• S’inscrire dans une dynamique d’amélioration continue des pratiques en matière de prévention, de développement des ressources humaines et de culture organisationnelle
• S’appuyer sur un référentiel exhaustif, identifiant les piliers prédictifs d’une bonne QVCT, afin de centrer la démarche sur ce qu’il faut faire et non plus uniquement sur ce qu’il faut atteindre 
• Etre intégrative en identifiant les actions déjà existantes et agissant sur la QVCT
• Embarquer les travailleurs, experts de leur travail, afin de favoriser la subsidiarité, les expérimentations et
une organisation apprenante
• Favoriser les temps de retour d’expérience et de bilan, afin d’implémenter, de faire progresser et d’actualiser les dispositifs mis en oeuvre

Une démarche QVCT est aussi une démarche :
• globale : elle croise tous les enjeux d’une situation donnée pour les agents et les usagers
• collective : elle associe direction, agents, IRP afin de confronter et prendre en compte la diversité des
points de vue
• concrète : elle fonctionne selon le principe de l’expérimentation et est tournée vers l’action
• centrée sur le travail réel : elle vise l’amélioration du quotidien des agents dans leurs situations de travail

Quelle est la méthodologie propre à une démarche QVCT ?

On distingue 5 étapes qui constituent la singularité d’une action qu’on peut qualifier de stratégique, portée par une vision systémique et dynamique de l’amélioration des conditions de travail.
En impliquant la participation des agents au travail d’organisation, la démarche renforce le dialogue social ainsi que les opportunités de délibération collective à propos du travail.
On peut déterminer les étapes d’une démarche QVCT comme suit :
• Identifier les déterminants qui agissent durablement sur la QVCT : référentiel QVCT
• Évaluer les modes de fonctionnement et leur efficience au sein de l’organisation : inventaire QVCT
• Définir les axes de progression prioritaires à accompagner : stratégie QVCT
• Expérimenter de manière participative et faire le bilan des chantiers menés : QVCT embarquée
• Construire une politique d’amélioration continue des pratiques en QVCT : AC-QVCT
Trois caractéristiques majeures parcourent de manière complémentaire toute démarche QVCT. D’abord, il
s’agit d’une démarche qui ne vise pas à recueillir les ressentis des agents sur leurs conditions de travail mais qui part d’un bilan des dispositifs existants, visant à professionnaliser l’organisation autour des thèmes majeurs de santé au travail, identifiés par un référentiel.
Ensuite cette démarche est résolument participative et intègre les agents dans les projets, comme acteurs de la transformation. Enfin cette démarche fonctionne selon le principe de l’expérimentation, ce qui signifie que l’enjeu est d’élaborer des pistes d’action, de les mettre en oeuvre selon un périmètre défini, puis d’en faire le bilan pour pérenniser (ou pas) l’action.

Les thèmes de la QVCT

Une démarche QVCT se structure autour de 10 thèmes, qui couvrent l’ensemble des problématiques relatives au champ de l’amélioration des conditions de travail et qui constituent le référentiel QVCT. Dès lors qu’ils font l’objet d’actions ciblées, cela peut assurer, de manière associée, la QVCT des agents et la performance des services rendus. L’objectif est alors de réaliser un inventaire des pratiques
en vigueur au sein de l’organisation autour des 10 thèmes suivants, pour savoir quels axes prioritaires identifier et quelles actions entreprendre :
1. Accompagnement des métiers & des trajectoires professionnelles
2. Développement des pratiques managériales & management du travail
3. Conduite du changement & des transformations organisationnelles
4. Evaluation & régulation de la charge de travail
5. Egalité professionnelle
6. Prévention de l’usure professionnelle & maintien durable dans l’emploi
7. Animation de la prévention des risques professionnels & psychosociaux
8. Appui au dialogue social & à la délibération sur le contenu du travail
9. Conception & aménagement des espaces de travail
10. Déploiement du télétravail, de la digitalisation & des transformations numériques

Construire une démarche QVCT efficace

On peut décrire les étapes de la démarche en 5 temps distincts.

1- Préparer la démarche

• Objectiver les principaux enjeux sur la méthode, les moyens, le calendrier
• Structurer la démarche, en identifiant les acteurs participant, les processus d’action et les livrables attendus
• Former les acteurs
• Favoriser le partage d’une vision et d’outils méthodologiques

2- Concevoir et lancer la démarche QVCT

Deux instances participeront à la démarche QVCT : le comité de pilotage QVCT (chargé d’animer la démarche et d’être le garant de la méthodologie) et le ou les groupes-projets (dédiés chacun à un « chantier » QVCT). Les groupes-projets ont vocation à être temporaires, selon la durée des expérimentations menées.

3- Réaliser l’inventaire des pratiques QVCT

Il s’agit d’évaluer, à l’aide d’un référentiel, le degré de maturité des pratiques de l’organisation sur les 10 thèmes constitutifs de la QVCT, en interrogeant, dans une approche partagée, direction et agents. Cela permet définir les priorités et de désigner les « chantiers QVCT » à mener.

4- Choisir les chantiers QVCT et expérimenter

Il faut passer à l’action, en choisissant de travailler sur un ou plusieurs thèmes identifiés comme prioritaires.
L’embarquement d’un groupe d’agents volontaires pour travailler sur le sujet traité est la clé de voûte de l’approche QVCT. L’expérimentation est définie selon un périmètre, un calendrier et des attendus précis.

5- Faire le bilan de l’expérimentation QVCT

Le bilan et l’évaluation de l’expérimentation QVCT sont deux actions importantes de la démarche. Cela permet de constater les effets du chantier mené et de réajuster, poursuivre, abandonner ou pérenniser l’action.

Découvrez toute notre offre prévention et santé au travail

NOUS CONTACTER