Menu

Nos experts partagent leur connaissance de l’environnement et vous accompagnent dans la compréhension des sujets d’actualités

Home

Générer de l'optimisme pour diminuer l'anxiété

1 min | Published on 14/04/21

Générer de l'optimisme pour diminuer l'anxiété

Durant des périodes incertaines, comme celle crée par la crise sanitaire mondiale de la pandémie de Covid-19, l'anxiété et le stress peuvent venir détériore le bien-être et l'efficacité des collaborateurs. Pour diminuer l'anxiété, il existe une solution : générer de l'optimisme.

collectivités territoriales et responsabilité sociétale des organisations
prévention des risques professionnels pour un élu
collaborateurs
Nos conseils en management des risques - focus Covid-19

Les effets du confinement sur notre moral

Le fait d’être contraint à rester chez soi, d’être privé de contacts sociaux directs et de ne pas savoir exactement quand cette période prendra fin est source d’incertitude et peut avoir des conséquences sur le plan psychologique. Le système de régulation des émotions peut être perturbé et l’anxiété accumulée peut déboucher sur des comportements agressifs dans certaines situations.

Dans ce contexte, il est normal d’avoir des craintes et des pensées parasites par moment. Afin de lutter contre celles-ci,voici quelques moyens que nous vous proposons de tester :

  • Définissez des espaces pour chacun,en fixant des règles à tous les membres de la famille,
  • Accordez-vous des temps individuels, pour pouvoir souffler, vous reposer. Prenez le temps de vous aérer une heure par jour, essayez-vous aux techniques de relaxation et de méditation.Des applications existent aujourd’hui pour vous guider,
  • Limitez le temps de lecture des informations liées au COVID à 30 minutes par jour et évitez de le faire avant de vous coucher,
  • Planifiez votre quotidien en vous fixant des objectifs à atteindre pendant le confinement, cela permettra de borner votre temps et de renforcer le sentiment de contrôle sur la situation,
  • Améliorez et maitrisez votre communication. Pendant cette période, il est essentiel de communiquer sainement avec son entourage, qu’il soit professionnel, familial ou amical,
    • au niveau professionnel, cela permettra de favoriser des rapports de confiance, d’encourager le soutien entre les uns et les autres et, par la même,de renforcer le sentiment d’appartenance au groupe et de diminuer l’isolement psychologique,
    • sur le plan familial, cela permettra de diminuer les éventuelles tensions, de favoriser des liens de soutien avec vos proches éloignés,
    • et sur le plan amical, c’est le moment de prendre des nouvelles de certains! Et d’être attentifs aux ami(e)s confiné(e)s seul(e)s.

Communiquez de façon bienveillante avec une technique simple : la Communication Non Violente (CNV)

4 étapes pour bien communiquer :

  1. Savoir observer et décrire les FAITS = sans jugement, sans utiliser le «tu» accusateur,
  2. Exprimer vos SENTIMENTS = qu’est-ce que cela génère chez vous ? Inquiétude, colère, tristesse,
  3. Exprimer vos BESOINS à l’origine de vos sentiments = calme, sérénité, cadre, ordre,
  4. Exprimer votre DEMANDE ou action concrète que vous souhaitez.