Menu

Nos experts partagent leur connaissance de l’environnement et vous accompagnent dans la compréhension des sujets d’actualités

Home

Interview vidéo

La retraite, un enjeu RH pour l’employeur public

Des éléments de réponse en vidéo avec Armelle MAGAT et Vanessa BOURRELLIS, consultantes chez Sofaxis.

Quels leviers pour anticiper dès aujourd’hui, les incertitudes qui pèseront sur nos retraites demain ?

A quoi la retraite des agents territoriaux s'imposent comme un enjeu de ressources humaines pour l'employeur public ?

La retraite reste un sujet qui intéresse l'ensemble des actifs, qu'ils appartiennent au monde privé ou au monde public. C'est donc un enjeu qui intéresse les employeurs publics, qui vont devoir sensibiliser leurs agents par anticipation d'un sujet qui interviendra dans un futur plus ou moins proche. Pour mesurer, quantifier et comprendre cet enjeu, il existe plusieurs outils et indicateurs : en voici quelques uns ci-dessous.

La pyramide des âges par exemple est un outil RH très intéressante pour mesure la parité, les transmissions de connaissance, l'équilibre générationnel ou encore les futurs vagues de départs en retraite.

Ce qui est intéressant pour les agents, c'est de savoir ce qu'ils vont toucher lorsqu'ils atteindront la retraite : pour ça, il existe le taux de remplacement. Il calcule le rapport entre la première pension de retraite et le dernier traitement perçu en activité par l'agent : c'est un indicateur très intéressant pour le pouvoir d'achat.

Ce taux de remplacement évolue en fonction de la rémunération et des primes : au plus ces dernières sont élevées, au plus le taux de remplacement est important. Le RAF (Revenu Additionnel de la Fonction publique) a été mis en place en 2005.

Tous les ans, nous gagnons un mois d'espérance de vie : donc, selon les projections en 2025, un homme pourra par exemple espérer vivre 84 ans, et une femme 88 ans. Il est important de se préparer à la retraite, afin de ne pas être frustré par la baisse de pouvoir d'achat due à la retraite. Les dépenses et les frais d'un retraité sont différents de celle d'un actif (transport, impôts, santé), c'est pourquoi il est important de se préparer à cette transition.

Si vous désirez en apprendre plus sur la retraite et son impact sur les salariés comme sur l'employeur public, n'hésitez pas à regarder le reste de l'interview en compagnie de nos expertes.

Off
Organisation du travail
3
minute(s)

Baisse du pouvoir d’achat, vieillissement de la population, allongement de la durée de carrière, une multitude de facteurs qui impactent les conditions de vie des actifs et des retraités, et plus particulièrement dans la Fonction publique.

16
La retraite, un enjeu RH pour l’employeur public

Accompagner les transformations du secteur territorial : les apports du management en faveur de la QVT

Découvrez la web-conférence diffusée lors de l'événement Connect'Days organisé par Sofaxis.

Retour en vidéo sur ce qu'en pensent Arnaud Bregeon et Aurélien Seunes, experts en gestion des risques, santé au travail et performance des organisations.

Quels sont les apports du management en faveur de la qualité de vie au travail dans le contexte de transformations actuelles du secteur territorial ?

Cette interview prend place dans un contexte de nombreuses réformes territoriales dans un contexte d'optimisation et de rationalisation du temps de travail et de raréfaction budgétaire. Les collectivités bougent, évoluent et se remettent en question pour optimiser leurs moyens et leur service client. Pour citer trois évolutions principales :

  • la carte inter-communale,
  • la création de nouvelles communes,
  • les syndicats qui commencent à disparaître.

On assiste à l'émergence de secteurs de proximité, la signature de chartes de déconcentration, la mise en œuvre de commission territoriale ou de pacte de gouvernance.

Quelles sont les origines du terme de "Qualité de vie au travail" ? Le terme et la notion de qualité de vie au travail vient des années 50 et des Etats-Unis, à partir des problématiques rencontrées lors de la mise en place du taylorisme dans les organisations. De cette analyse est ressorti trois grands facteurs contributeurs de la qualité de vie au travail :

  • le sentiment d'appartenance à un collectif de travail,
  • la notion d'autonomie dans les organisations,
  • le soutien collectif apporté aux individus, dans le cercle professionnel comme privé.

Les premières notions de qualité de vie au travail vont apparaître en France dans les années, et les premières réglementations attendront 1990.

Selon l'ANI, l'Accord National Interprofessionnel (2013), l'amélioration des conditions de travail représente la conciliation des actions contribuant à l'amélioration des conditions de travail mais également de la recherche de performances globales de l'organisation. En termes de qualité de vie au travail, il est très intéressant de consulter les 9 thèmes définis par l'ANI, et qui rassemble notamment les trois suivants :

  • le management,
  • l'équilibre vie privée et vie professionnelle,
  • la capacité d'expression direct du salarié.

Si vous désirez en apprendre plus sur les transformations du secteur territorial et les apports du management en faveur de la QVT, n'hésitez pas à regarder le reste de l'interview !

Pour continuer la lecture sur une thématique Santé au Travail

La Qualité de Vie au Travail, et les enjeux de la santé au travail représentent des centres névralgiques pour les acteurs de la santé. De la bonne organisation et gestion des conditions de travail des agents découlent soit une plus grande efficacité, soit des perturbations des services. Les experts Sofaxis ont participé à l'étude de ces enjeux de la santé au travail :

Merci pour votre intérêt pour le travail des experts Sofaxis ! Si cette thématique dédiée à la santé au travail vous intéresse, n'hésitez pas à consulter l'article qui traduit le mieux les problématiques de QVT et de performance au travail : de la qualité de vie au travail à la performance organisationnelle.

L'impact de la QVT
On
Santé au travail
3
minute(s)

Après les évolutions réglementaires et budgétaires, de nouvelles orientations stratégiques ont été définies dans les collectivités territoriales. Le déploiement d’offres de services ajustées permet aujourd’hui d’intégrer au mieux les enjeux à venir au sein du monde local.

Les équipes managériales doivent porter les changements dans des délais contraints, tout en préservant la qualité de vie au travail des agents, premier vecteur de la qualité des services rendus.

25
les apports du management en faveur de la QVT
Display update date ?
Off

Les cyber-risques : il est temps d’agir

Des éléments de réponse apportés par Philippe Charton, directeur des études prospectives et du développement, lors de cette web-conférence :

L'interview de Philippe Charton sur les cyber-risques

Quels sont les cyber-risques pour les collectivités, et les moyens de s'en prémunir ?

En premier lieu, il est important de préciser que la démarche exposée ici ne cherche pas à être exhaustive, et ne saurait l'être en 20 minutes tant le sujet est divers et transverse.

Qu'est ce que le cyber-risque ? Il existe deux grandes familles de cyber-risques :

  • les conséquences des atteintes liées aux systèmes d'informations,
  • les conséquences des atteintes liées aux données de santé.

Concernant les conséquences des premières atteintes de la première famille de risque, on peut imaginer des dégradations globales des SI (systèmes d'informations) ou de blocage de logiciel (logiciel de paie). De l'autre côté on a ce qui touche aux données de santé, avec les vols de données personnelles. Voici une définition assez globale du cyber-risque.

Veiller à la sécurité des systèmes d'exploitations n'est pas une nouvelle problématique. Ce qui est nouveau, c'est la transformation numérique qui impacte fortement le fonctionnement des collectivités. Pour les collectivités, la réelle transformation numérique réside principalement dans la compréhension, la prise en compte du risque-cyber. C'est le premier niveau.

Le second niveau de la transformation numérique, c'est la demande du citoyen : on entend beaucoup aujourd'hui parler des exigences de l'administré, qui demande de la sécurité digitale et numérique.

Le troisième niveau, quant à lui, cible l'organisation. S'organiser, en interne, au sein de la collectivité, pour optimiser le traitement de cette transformation numérique et des ces nouveaux risques, est également un des enjeux forts des cyber-risques.

Au niveau de la réglementation, il existe également trois niveaux :

  • le niveau européen, institué par le règlement de mai 2016,
  • le niveau du RGS (Référentiel Général de Sécurité) qui sert beaucoup aux téléservices,
  • le niveau de réglementation à venir (Loi Lemaire) en octobre 2016, qui a pour objectifs la circulation des données, l'accès aux informations et la protection du citoyen face à cette transformation numérique.

Pour en savoir plus sur le cyber-risque et la transformation numérique auxquelle font face les collectivités territoriales, n'hésitez pas à regarder le reste de l'interview de notre Expert Sofaxis.

Off
Organisation du travail
3
minute(s)

La transformation numérique des collectivités peut-elle se faire sans approche sécuritaire ? Être en sécurité, au fait, qu'est-ce que cela veut dire face aux cyber-risques pour un acteur public ?

18
cyber risques il est temps d'agir