Menu

Nos experts partagent leur connaissance de l’environnement et vous accompagnent dans la compréhension des sujets d’actualités

Home

Que représentent les arrêts en maladie ordinaire dans les collectivités territoriales ?

3 min | Published le 26/01/17

Que représentent les arrêts en maladie ordinaire dans les collectivités territoriales ?

Infographie issue du "Panorama des absences pour raison de santé en 2015 dans les collectivités territoriales" décryptant les chiffres de la nature d'arrêt la plus importante chez les agents territoriaux : la maladie ordinaire.

Retrouvez l'intégralité de l'étude "Panorama des absences pour raison de santé dans les collectivités territoriales en 2015" , qui évoque :

  • l'évolution des indicateurs de mesure,
  • le coût des absences,
  • la maladie ordinaire,
  • l'accident du travail,
  • l'impact financier des arrêts maladie sur le budget des agents.

Indicateurs 2015 en maladie ordinaire :

  • Taux d’absentéisme : 4,4 %,
  • Gravité : des arrêts de 20 jours en moyenne,
  • Fréquence : 60 arrêts pour 100 agents employés,
  • Exposition : 33 % d’agents absents au moins une fois dans l’année.

La maladie ordinaire représente une part très importante de l’ensemble des absences au travail pour raison de santé. En 2015, celle-ci concentre les trois quarts (75 %) des agents absents, plus de huit arrêts sur dix (83 %) et près de la moitié du taux d’absentéisme global (47 %).

L’évolution des absences en maladie ordinaire a, de ce fait, un effet important sur l’ensemble des absences. Pour exemple, les dispositions législatives prises en 2011 puis abrogées en 2014 ont eu un véritable impact sur la tendance globale des absences ces quatre dernières années.

L’évolution des absences en maladie ordinaire se caractérise par :

  • Une fréquence et une exposition en progression régulière jusqu’en 2011, puis une baisse importante de ces deux indicateurs en 2012 qui se maintient en 2013. La remise en cause à compter de janvier 2014 du dispositif de carence mis en place en 2011 impacte la tendance à la baisse des absences de courte durée et provoque une reprise à la hausse qui se poursuit en 2015,
  • Une gravité (durée moyenne d’arrêt) en rupture avec les autres indicateurs puisqu’elle affiche une tendance inverse avec une augmentation de l’indicateur en 2012 et 2013 puis une baisse à compter de 2014, confirmée en 2015.

Les caractéristiques d’absences en maladie ordinaire sont différentes selon la taille (effectif) de la collectivité. Dans les plus grandes collectivités, les agents s’arrêtent plus souvent mais moins longtemps que dans les petites collectivités.

Alors que la fréquence est plus de trois fois supérieure dans les collectivités de 350 agents que dans celles de moins de 10 agents, la durée moyenne est, quant à elle, divisée par deux dans le même temps. Les spécificités des organisations et la taille de l’effectif ont un effet certain sur les absences, tout particulièrement en maladie ordinaire.

Consulter nos autres infographies...

Si vous désirez en apprendre plus à propos des enjeux de l'absentéisme dans les collectivités territoriales et les établissements de santé, les experts Sofaxis se dédient depuis plusieurs années aux chiffres concernant les arrêts, les maladies (ordinaires) ou les accidents dans le monde des acteurs territoriaux. Ils ont réalisé plusieurs infographies, que nous listons ci-dessous :

Merci pour votre intérêt pour le travail des experts Sofaxis ! Si cette thématique dédiée à la bonne gestion des risques de l'absentéisme dans les collectivités territoriales et les établissements de santé vous intéressent, n'hésitez pas à consulter notre regard global sur les absences dans les collectivités territoriales.